Centre éducatif Nantais Sportifs
L'Actu

Actu : Décembre 2012

07 Décembre

Capitaine de l'Equipe de France !

 

Andrianjafy_J_LB.jpgJoanna Andrianjafy, 17 ans, est la jeune capitaine de l’équipe de France féminine U18 qui vient de remporter le tournoi de qualification organisé à Dumfries en Ecosse. Cette victoire permet à nos jeunes représentantes de participer, comme en 2010, aux prochains Championnats du monde U18 de la Division 1 qui auront lieu à Romanshorn en Suisse au début du mois de janvier prochain.

 

La numéro 14 tricolore, d’origine malgache, porte un regard complètement décomplexé par rapport au hockey sur glace masculin.

Et pour cause, elle a la particularité de pouvoir jouer indifféremment avec les deux sexes puisque l’élève actuelle du sport-études de Nantes joue à la fois avec les garçons U18 du club local et l’équipe féminine élite de Neuilly-sur-Marne.

 

 

Depuis vos débuts sportifs, vous avez eu la chance de ne pas être cantonnée dans un seul milieu et de pouvoir tester en alternance non seulement le hockey féminin mais également le hockey masculin.

 J.A. : En fait, à mes débuts avec le club des Français Volants de Paris, je jouais uniquement avec les garçons ! Nous avons été vice-champions de l’Île de France en 2007 en U11, puis j’ai fait partie d’une sélection régionale parisienne en U15. Du coup, j’ai disputé un championnat avec les jeunes garçons U13 et nous avons fini premiers. J’ai aussi joué pendant deux ans avec les garçons U15. C’est uniquement à ce moment là que le club de Cergy-Pontoise m’a proposé de venir jouer avec l’équipe féminine excellence et l’équipe féminine senior.

 

Le fait de pouvoir jouer à la fois avec des filles et des garçons a dû vous donner un avantage certain et vous a permis aussi de pouvoir comparer.

J.A. : Au niveau physique, il est sûr que pouvoir jouer avec des garçons a été un grand avantage pour moi car leur jeu est beaucoup plus rapide et viril. Le plus grand bénéfice que j’en ai retiré c’est incontestablement l’endurance. Car ensuite, on peut mieux encaisser les coups. Si les fortes charges sont interdites dans le hockey féminin, il faut savoir qu’il y en a quand même des phases de jeu "musclées", surtout au niveau international.

Andrianjafy_J_LB5.jpg

 

Vous êtes retournée aux Français Volants la saison dernière pour jouer avec les garçons des moins de 18 ans. Etiez-vous frustrée avec vos camarades filles ?

J.A. : Pas du tout ! Il se trouve que c’est la meilleure façon pour moi de me préparer au niveau international féminin qui ne cesse de monter. Je suis d’ailleurs très fière d’être capitaine de l’équipe de France féminine des moins de 18 ans et de pouvoir participer au prochain Mondial U18 qui aura lieu en Suisse. La progression du hockey sur glace féminin est une chose qui compte beaucoup à mes yeux comme d’ailleurs pour toutes mes camarades. Jouer avec les garçons est un moyen idéal de s’améliorer pour pouvoir peut-être un jour rivaliser avec les Canadiennes ou les Finlandaises. C’est aussi un moyen de vivre une autre expérience car c’est deux mondes différents.

 

Comment voyez-vous la suite de votre jeune carrière ? Quelles sont vos aspirations sportives ?

J.A. : Je suis partie continuer ma scolarité au sport-études de Nantes pour bénéficier d’une meilleure formation dans mes études car je suis en première littéraire. Bien sûr, le hockey sur glace reste ma grande passion et je peux continuer ainsi à la vivre avec des horaires aménagés. Mais je suis consciente que dans l’avenir, je ne ferai pas du hockey sur glace un métier. Mon objectif est donc de continuer à jouer et de rester le plus longtemps possible au plus haut niveau. C’est pour cette raison qu’une fois encore, je joue alternativement avec les jeunes garçons du club de Nantes et les filles de Neuilly-sur-Marne.

 

Puisque le hockey sur glace féminin reste votre passion principale, avez-vous des modèles. Etes-vous fan de joueuses en particulier ?

J.A. : Oui, mes idoles sont deux joueuses canadiennes : Gina Kingsbury et surtout Hayley Wickenheiser. Ce sont deux grandes athlètes internationales qui ont gagné des médailles d’or aux Championnats du monde et aux Jeux Olympiques. J’ai une grande admiration notamment pour Hayley Wickenheiser qui est la capitaine de l’équipe du Canada. Elle est considérée comme la meilleure hockeyeuse du monde. Elle a réussi l’exploit de jouer en pro avec les garçons en Finlande et en Suède.

 

Reportage du site http://www.hockeyfrance.com


28 Décembre

Coup d’œil dans le rétroviseur !

Si l’année écoulée fût prolifique au regard des excellents ré...

21 Décembre

Les Victoires du sport Nantais 2012

Le jeudi 20 décembre, la Cité des congrès accueillait l’édition 2...

inscrivez-vous  

à la newsletter

et recevez l'actualité du C.E.N.S

voir les archives