Centre éducatif Nantais Sportifs
Formation

Boite à champions

retour

Jérôme NAVIER

Entraîneur du Centre de Formation

de l'Hermine de Nantes Atlantique







Bonjour Jérôme. Peux-tu s’il te plait te présenter brièvement et nous expliquer tes fonctions avec les basketteurs du C.E.N.S ?

Bonjour. Je suis le responsable sportif du centre de formation de l’Hermine de Nantes. La semaine, je dirige les entrainements de 14 jeunes basketteurs, âgés de 15 à 18 ans. J’ai la chance d’avoir 2 assistants avec moi. Le weekend, je coache les Cadets France (U18) qui évoluent dans l’élite nationale.

 

Tu as une longue et riche carrière d’entraîneur professionnel. Pourrais-tu nous détailler ton parcours depuis tes débuts à Cholet Basket ?

J’ai commencé à entrainer à Cholet Basket en 1994. En 1999, j’intégrais le Centre de Formation de Cholet. En 2000/01, avec les cadets, on a gagné le championnat de France et la Coupe de France.

Ensuite, je suis venu travailler au Centre de Formation de l’Hermine de Nantes pendant 2 saisons. Avec les Cadets, on a été champion région Elite. Puis, lors de ma 2ème année, nous avons atteint les ¼ de finale Championnat de France 2ème division.

En 2003, j’ai commencé ma carrière d’assistant coach en Pro A. J’ai eu l’opportunité d’être dans des grands clubs. Les très bons résultats collectifs m’ont permis de participer à 7 championnats européens (dont 2 d’Euroleague) et d’être champion de France Pro A avec Strasbourg (2005), finaliste Pro B avec Limoges (2009) et finaliste Pro A avec Cholet (2011).

 

Quel est ton plus grand souvenir de basket jusqu’à maintenant ?

Mon plus grand souvenir de basket est ma 1ère participation à l’Euroleague.

 

Quel est le volume d’entraînement hebdomadaire pour les basketteurs du centre de formation de l’Hermine de Nantes ?

Chaque joueur a entre 4h et 5h de travail individuel et entre 6h et 8h de travail pré-collectif et collectif.

 

Nous allons à présent parler de l’adresse chez le jeune basketteur ? C’est l’essence même de ce sport. De quelles manières développes-tu l’adresse avec tes jeunes basketteurs ?

Tout d’abord, nous travaillons l’approche analytique en groupe de 6 à 8 joueurs. Cela nous permet d’être rigoureux sur les détails techniques.

Pour cela, nous mettons en place un circuit avec plusieurs « spots » de travail sur :

> le positionnement des doigts sur le ballon

>la rotation du ballon

>la hauteur du tir

>le travail des appuis et des jambes

Ce travail a un objectif qualitatif.

Ensuite, à tous les entrainements collectifs, on organise des séquences de tirs par équipes de 2 ou 3 joueurs. Ces séquences sont souvent sous forme de concours. Elles peuvent être réalisées immédiatement après des efforts, après des « pauses boissons » ou pour clôturer une séance.

Nous travaillons également l’adresse sur des situations précises de nos différents schémas de jeu offensif.

Enfin, je souhaite développer une capacité d’auto-correction des joueurs. L’adresse est aussi, voir surtout, une question de mental, de confiance en soi. Les joueurs doivent mentalement corriger d’eux même leurs tirs ratés pour ne penser qu’à une seule chose : marquer le prochain !

 

Peux-tu nous parler des objectifs que tu as avec ton équipe de U18 National ?

Chaque année, l’objectif collectif est de se qualifier pour la 2ème phase en poule haute du championnat de France, donc de faire partie des 20 meilleures équipes en France.

 

 Quelle est l’expression, la phrase ou la citation que tu aimes répéter à tes jeunes ?

« le basketball est avant tout un jeu. Soyez joueurs et pas robotisés ! »

inscrivez-vous  

à la newsletter

et recevez l'actualité du C.E.N.S

voir les archives