Ewen FERNANDEZ

//Ewen FERNANDEZ

Interview d’Ewen Fernandez

Le C.E.N.S accueille ce mois-ci Ewen Fernandez récent vainqueur de l’édition 2011 du marathon Roller de BERLIN.

– Bonjour Ewen, quels souvenirs gardes-tu de l’école du C.E.N.S ?

Ayant passé 6 années à étudier dans l’établissement du CENS, je ne peux en dire que des bonnes choses, même si de temps en temps comme tout étudiant, je pouvais me plaindre… Mais avec du recul, je me dis quand même que grâce à cette école et ce système, il est possible de réussir dans les études si on le souhaite, tout en pratiquant son sport de prédilection qui prend quand même une grande partie de l’énergie. Il est beaucoup plus facile de travailler et de progresser dans ces conditions. Maintenant pour réussir, il est nécessaire d’être partenaire. Ce ne sont pas les professeurs qui peuvent travailler à notre place (je le dis car on nous l’a souvent dit mais c’est la stricte vérité). Aujourd’hui je pense que si je n’avais pas intégré cet établissement, je n’aurai pas réussi à concilier les études et le sport et à réussir dans les 2 domaines. Je pense que c’est vraiment une chance énorme d’étudier dans de telles conditions ! D’ailleurs grâce au C.E.N.S, j’ai réussi à obtenir mon Baccalauréat STG Compta Finance en Entreprise (2008) et un BTS Assistant de Gestion PME PMI (2010). Cela me permet de compter sur un bagage solide pour la suite de ma vie.

– Tu résides me semble t-il en Allemagne aujourd’hui ? non ?

Je n’ai pas poursuivi mes études au sortir du BTS car j’ai eu l’opportunité d’aller faire du patinage de vitesse sur glace (grande piste) qui est un sport olympique. En effet, mon sport premier (le roller de vitesse) n’est pas discipline olympique. Effectivement, depuis cet hiver, je vis en Allemagne, dans le sud de la Bavière, dans une petite ville qui s’appelle Inzell. Je me suis « exilé » car il n’y a pas les infrastructures nécessaires en France. Je suis entrainé par un canadien et un français dans une académie qui regroupe plusieurs pays. Même si je ne vais plus à l’école, je travaille mon anglais, langue notamment de référence dans mes communications avec mon staff.

Ewen Fernandez marathon berlin.jpg

– Comment appréhendes-tu cette nouvelle discipline ?

Pour le moment, tout se passe bien pour moi dans cette nouvelle discipline. Je suis actuellement classé 22ème au niveau mondial. Ma distance de prédilection est le 5km. Pour cette année, il me reste donc 3 Coupes du Monde et, bien entendu, à l’horizon du mois de mars 2012, la participation au Championnat du Monde que je prépare activement.

– La soirée des partenaires est programmée le 27 janvier 2012. Tu as à cœur de délivrer un message me semble t-il, d’autant que tes obligations sportives ne te permettront pas de nous rejoindre à cette occasion.

Effectivement, je pense qu’il est important que des partenaires poursuivent et consolident leur soutien au C.E.N.S. afin notamment de permettre la réussite des sportifs de haut niveau dans le double projet et la construction d’un avenir professionnel satisfaisant.

– Un dernier mot Ewen ?

Je tiens à saluer tous les professeurs et les athlètes fréquentés durant mes 6 années passées dans cette école !

 

2018-10-03T15:26:36+02:00