Julien MENORET

 

 

 

Une interview  décalée …  même sur la forme !

Comment en es-tu arrivé à pratiquer le rugby ?

A l’âge de 8 ans. Mon père m’a amené vers ce sport auquel je me suis tout de suite beaucoup attaché.

 

Quelle est ton action de rugby préférée ? Pourquoi ?

La pénalité, c’est un moment où on se vide l’esprit pour faire gagner des points à l’équipe et j’aime cette prise de risque.

Trois mots pour définir l’essence de ton sport ?

COMBAT – COLLECTIF – AGRESSIVITÉ

 

Quel sport individuel pourrais-tu pratiquer ? Pourquoi ?

La boxe car cela me permettrait de me défouler.

Ton souvenir sportif le plus heureux ?

Arrivé en milieu d’année 2011 au Stade Nantais, après seulement 2 entraînements, on m’a dit que j’étais convoqué pour jouer le week-end à La Rochelle. Au bout de ce match, une belle victoire 43 à 0, qui a lancée dans mon périple au Stade Nantais.

 

Ton souvenir sportif le plus triste ?

En Avril 2013, alors qu’on gagnait largement contre Angers, je me suis fracturé la hanche droite, ce qui m’a éloigné des terrains pour plus de 3 mois.

 

Te donne-t-on un surnom ? Lequel ?

Il y a 2 ans, mon joueur préféré était Byron Kelleher et suite à ma blessure, j’avais pris un peu de ventre et on m’a appelé « Grosbyron ».

As-tu un film référence ? Lequel ?

Invictus, c’est un film qui m’a beaucoup touché.

 

Quelle musique écoutes-tu en ce moment ?

On top – Flume feat T-shirt

Ta matière scolaire favorite ?

Physique Chimie

 

Ton dernier fou rire ? Pourquoi ?

Lundi midi 12 janvier lorsque Nouredine Achouri m’a dit que c’était lui qui inspirait Jamel Debbouze pour ses sketches.

Si tu étais …

Un joueur de rugby professionnel ?

Johny Wilkinson

 

Un acteur ?

Brad Pitt

Une série ?

Vikings

Une qualité ?

Sociable

Un défaut ?

Curieux

2018-10-03T13:57:31+02:00