Quentin MERLIN, l’ingénieux

//Quentin MERLIN, l’ingénieux

La victoire scolaire et sportive 2019

Offrez la victoire scolaire et sportive à l’athlète dont le parcours 2019 est le plus méritant !

Fort du succès rencontré lors de la cinquième édition, le Centre Educatif Nantais pour Sportifs réédite le trophée de la victoire scolaire et sportive.

6 candidat(e)s sont en lice cette année ! Ils représentent 6 disciplines sportives différentes. Ils ont pour point commun la réussite sportive et scolaire !
Nous vous invitons à découvrir leur trajectoire 2019 à travers un portrait individuel qui met en lumière leurs performances respectives ! Nous vous invitons également à voter sur notre site internet pour celle ou celui qui, de votre point de vue, mérite d’être cette année sacré !

Vous ne pouvez voter qu’une seule fois dans la période qui s’étale du lundi 16 décembre 2019 au vendredi 17 janvier 2020. Le trophée de la victoire scolaire et sportive sera remis au vainqueur à l’occasion de la soirée des partenaires du Centre Educatif Nantais pour Sportifs programmée le 21 janvier 2020 en collaboration avec le Volley Ball Nantes !

Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Un papa entraîneur au FC Goelands Sanmaritains (Côte de Jade), un grand-père fervent supporter des Canaris : chez les Merlin, le football est inscrit dans l’ADN.

Ce patrimoine familial, Quentin va le faire fructifier, comme par enchantement.
Biberonné dans cet univers jaune et vert, il est repéré précocement par le FC Nantes, qu’il rejoint d’abord en catégorie U11.
A l’entrée au collège, l’aventure avec la Maison Jaune s’arrête alors – temporairement – les 60 kilomètres quotidiens à avaler pour effectuer le trajet Pornic-Nantes se révélant alors contraignants.

Après son intégration au Pôle Espoirs régional de Saint-Sébastien en U14, bis repetita, puisque le revoilà !
En U15, le FC Nantes lui ouvre les portes du centre de formation, Quentin paraphant alors une convention de 2 ans, intégrant dans le même temps le CENS, en classe de seconde.
Sur les gazons de La Jonelière, il signe surtout… des prestations souvent estomaquantes.
Sa finesse de pied, son sens du jeu inné : les éducateurs sont bluffés, et Quentin se retrouve régulièrement surclassé.

Leader technique d’une génération 2002 dorée, conduite par Johann Sidaner, il est sacré Champion de France U17 en juin dernier, après avoir balayé Lille en finale (6-3).
Surtout, signe de son potentiel exponentiel, Stéphane Ziani l’intègre avec un temps d’avance dans son groupe U19, Quentin se révélant au grand jour avec « sa patte gauche » en Coupe Gambardella, début 2019.
Fort d’un contrat stagiaire courant jusqu’en 2022, son profil offensif, ascendant régulateur, est voué à exploser. En tant que titulaire désormais avec les U19 nationaux cette saison, mais pas que.
Après avoir compilé les sélections en équipes de France U16 puis U17, il porte depuis cet été la tunique tricolore en U18.

Étape par étape, couvé dans son cocon nantais, ce Canari pur jus tire son épingle du jeu, animé par un sain état d’esprit.
Comme au CENS finalement, où la pédagogie sur-mesure, en effectif réduit, lui a permis de s’affirmer et de s’épanouir pleinement.
Sportivement comme scolairement, il entendra confirmer dans les mois à venir, en empochant son baccalauréat professionnel, en filière commerce.

VOIR LA VERSION IMPRIMABLE